Un problème conséquent, une solution simple !

numerunique a reçu une demande parfaite : un problème très conséquent pour lequel numerunique peut apporter une solution simple.

Le témoignage du client est particulièrement éloquent :

« Le RM900 est un voilier qui a plus de 30 ans. Évidemment avec l’âge certaines pièces commencent à fatiguer. C’est ainsi que lors d’une navigation, l’un des capuchons en plastique qui assurent la circulation de billes dans un coulisseau de grand voile a lâché, laissant s’écouler toutes les billes du roulement. L’effet de l’usure et de l’action du soleil. »

On aperçoit en haut à gauche de la photo ci-dessous la rupture du capuchon qui a conduit à leur perte toutes les billes du coulisseau :

« Pour les non-spécialistes, les coulisseaux facilitent le mouvement de la grand voile le long du mât quand on hisse ou on affale. Chaque coulisseau est fixé au guindant de la voile et au rail fixé au mât, et glissent dessus grâce au roulement à billes. »

Il s’agit donc de fournir une copie de la pièce suivante :

qui sert de capuchon pour un coulisseau de rail de mât :

Les conséquences de ce « détail » sont aussi très bien décrites par le client :

« Pas possible de trouver un capuchon de rechange (marque inconnue, dimensions non standard), ni de remplacer le coulisseau, car le rail n’a pas une dimension standard. Difficulté additionnelle, la butée en pied de rail n’est pas démontable car la vis est grippée. Le spectre d’un remplacement du rail voire du mât commence à émerger. »

Heureusement le propriétaire de ce beau voilier connaissait numerunique 🙂

« Le capuchon semblant en plastique conventionnel, j’ai l’idée de demander conseil à numerunique, pour voir s’il serait possible de fabriquer une pièce identique par impression numérique.

Bingo ! numerunique peut la concevoir et l’imprimer, sur la base des cotes que je lui fournis, et du prêt d’un coulisseau et d’un capuchon. »

Cependant la démarche pour produire la pièce est nettement plus complexe que son résultat, surtout pour une opération réalisée à plus de 1000 km du voilier… Le deuxième exemplaire fourni était heureusement le bon avec, en bonus, un système de tenon et mortaise pour permettre une mise en place directe sur le rail, c’est à dire sans avoir à démâter :

Après le montage, il restait plus que l’épreuve de la confrontation avec la mise en situation réelle :

« Après un essai infructueux, c’est gagné, la pièce s’installe parfaitement et joue son rôle. Grâce à une mortaise, pas de problème pour l’installer malgré le problème de butée. Beaucoup moins cher que de remplacer le rail, tous les coulisseaux, voire le mât ! Et rapide.
Merci numerunique ! »

Un client satisfait : c’est l’objectif prioritaire de numerunique…

Une pensée sur “Un problème conséquent, une solution simple !”

Répondre à Christian Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *