Une cannellière

A part le sucre, le sel ou le poivre, on saupoudre aussi la cannelle ; c’est d’ailleurs une épice délicieuse !

Et pourtant, s’il y a bien des sucrier, salière ou poivrier, la cannellière manquait. C’est une lacune désormais réparée avec cette cannellière en loupe d’orme massif :

Sur le même principe que le trimorp ou la boîte à savon de voyage, le couvercle tient grâce à de puissants aimants :

Ils opposent une résistance plus que suffisante sur l’axe radial et nettement moins sur l’axe axial ; une simple rotation du couvercle permet de le retirer facilement.

Les proportions de cette cannellière respectent le nombre d’or : le rapport de la somme de son diamètre et de sa hauteur sur sa hauteur est égal au rapport de celle-ci sur son diamètre.

C’est sans doute pour cela qu’elle est si belle !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *